La fédération.

Bienvenue sur le site officiel de
la Fédération Française de Soroban et autres Abaques.

(création publiée au J.O)

Créee en 2008, le but principal de la Fédération Française de Soroban et autres Abaques est de fédérer toutes les associations de soroban et abaques en France à travers les associations et clubs nationaux, afin de participer ensemble à l'essor de cette discipline.

L'A.F.S.A.

L'A.F.S.A : Association Française de Soroban et autres Abaques est la première association de soroban et abaques constituée en France.

Siège social:

A.F.S.A

91 rue du Faubourg-Saint-Honoré
75008 PARIS

Elle se propose de répondre principalement à deux buts:

. développer toute forme d'abaque en France et dans le monde et en particulier le soroban autour d'une structure définitivement viable.
. organiser compétitions et tournois de soroban avec passage de grades.

Pour adhérer à l'association il suffit d'envoyer un chèque de 10 euros à l'ordre de l'A.F.S.A à l'adresse suivante:

A.F.S.A

91 rue du Faubourg-Saint-Honoré
75008 PARIS

Contact: ffcalculmental"arobase"yahoo.fr
L'adhésion à l'A.F.S.A ou à une autre association de soroban dans votre zone géographique donne droit à l'ouverture de certaines parties du forum.

L'abaque.

L'abaque est un outil de calcul s'inscrivant dans la nuit des temps. En France on parle plus prosaïquement de boulier. On a ainsi retrouvé les premières traces d'une table de calcul rudimentaire babylonnienne vieille de 2500 ans. Il est intéressant de constater qu'à plusieurs endroits de la planète différents types d'abaques ont été imaginés, (abaque romain ou maya par exemple) soulignant la nécessité vitale de la mesure pratique à l'image de la mesure temporelle par le calendrier. Les abaques significatifs encore utilisés aujourd'hui sont le suanpan chinois formalisé au 13eme siècle et le soroban. A noter que l'abaque a été désigné 2eme outil le plus important de tous les temps par le magazine Forbes.

abaque romain (source google)

suanpan (source google)


Fonctionnement de l'abaque.

Le principe général de l'abaque est la formalisation des nombres et leurs opérations par le mouvement de billes ou boules glissant suivant un repère de lignes verticales ou horizontales.


(comptage simple de 1 à 10)
© A.F.S.A


L'abaque japonais.

Le soroban est l'abaque japonais par excellence, le plus performant existant à ce jour.
Il est né du suanpan chinois importé au Japon au 15eme siècle. Au milieu du 19eme siècle une première boule ou perle supérieure dite "quinaire" a été otée du suanpan, puis une boule inférieure ou perle dite "unaire"en 1930. Le soroban actuel a cette configuration: par tringle verticale une boule supérieure et quatre boules inférieures .
Même leur forme octaédrique procède d'un souci d'efficacité.
Les sorobans commerciaux ont de 23 jusqu'à 27 tringles verticales. Pour les débutants 13 tringles seront suffisantes avant d'aborder des opérations plus compliquées.

soroban moderne 4-1 (source google)

Le soroban est enseigné dans de nombreuses écoles spécialisées au Japon et en Asie, sa progression est validée à intervalles réguliers par des examens au cours desquels l'étudiant commence généralement au 10-kyu et peut atteindre la 10-dan pour les plus grands experts.
Tout au long de ce cursus d'apprentissage les calculateurs sorobanists devront aussi passer des épreuves d'Anzan. (terme japonais pour calcul mental voir glossaire)
La formation complète dure plusieurs années si l'on veut s'en donner la peine. Nul besoin de posséder un esprit mathématique mais cela aide dans la logique du calcul et augmente la mémoire de résolution par la pratique assidue qui peut augmenter les résultats dans les tests de Q.I et "memory tests" censés mesurer une certaine forme d'intelligence relative aux maths. Le Japon compte plusieurs milliers d'écoles spécialisées réparties sur son territoire.
Pour vous convaincre de la redoutable efficacité combinée du soroban et de l'anzan regardez cette video téléchargée sur le net :
http://www.youtube.com/watch?v=Px_hvzYS3_Y
Il est prouvé que plus on commence tôt le soroban plus les résultats sont spectaculaires. La vitesse est tellement élevée que l'usage d'une calculatrice devient superflu.
Il est donc considéré comme un sport intellectuel à la base du calcul mental.